Je suis Africaine et je n’aime pas « l’imprimé Africain »

 

Mes grandes reflexions « philosophiques » ont débutées depuis mon jeune age, lorsque j’admirais la belle collection d' »imprimés Africains » aussi appelés (pagnes Wax) qu’arborait ma mere. Je me souviens qu’une fois je lui ai posé la question de savoir ce qui motivait son aversion pour le Wax Cote d’ivoire (Uniwax) comparé très prisé wax hollandais (Vlisco). Elle m’a fait un mini cours sur la difference nette entre ces deux produits et a insisté sur le fait que celui de Côte d’ivoire n’était pas d’aussi bonne qualité que son concurrent venu de hollande.Ma réponse naive a été : « mais le wax cote d’ivoire au moins est fait en cote d’ivoire ». Je me souviens de son regard mi-amusé mi-surpris.En réponse, elle m’a suggéré que « lorsque le wax Côte d’ivoire fera de la qualité on en reparlera. Bien sur qu’on en reparlera. Et de toutes les façons, à cette époque, la différence entre le wax hollandais et celui de côte d’ivoire m’importait peu; parce que trop jeune pour m’offrir des produits hors de portée de ma bourse et surtout trop « in », acquise à la mode Woodin (marque incontournable de la mode urbaine en côte d’ivoire), pour m’habiller comme une dame.

Toutefois, le dossier wax, ne restait pas pour autant clos.

Très vite, j’ai été rattrapée par la question du wax lorsque la planète fashion a connu le déferlement d' »imprimé Africain ». Un grand coup de pub pour l’Afrique! La vague du tissu Africain semble passer du statut d’effet de mode à celui de « must have » que toute fashionista qui se respecte doit avoir dans sa garde-robe au même titre que le trench, la petite robe noire ou les « pigalle » de Louboutin. Soit! Enfin une reconnaissance internationale de la culture Africaine.Grâce à l’imprimé Africain, l’Afrique fait une entrée fracassante « dans l’histoire » de la mode. On passera sous silence que les grandes maisons telles que YSL ou Dior…se sont toujours inspirées de l’Afrique pour leurs créations. Cette fois ci, avec l’imprimé Africain », aucun échappatoire! Trop ancré dans la culture Africaine pour lui renier son appartenance. Pour être franche, je les attendais ces grandes maisons pour crier haut et fort au scandale! au vol! Je n’ai heureusement pas eu besoin de le faire puisqu’elles ont publiquement cité leur source. Aussi,les blogueuses et fashionistas d’origine africaine ne leur ont pas donné de répit en revendiquant cet héritage culturel.Enfin! Les Africains refusent de se faire voler leur bien. Quel bien? l’imprimé Africain »! Reparlons donc de cet imprimé!

J’ai au fur et à mesure trouvé des réponses à plusieurs questions restées en suspens: Pourquoi les nana benz ( riches Femmes d’affaires du Benin et du Nigeria) se déplaçaient jusqu’en Europe chercher des imprimés Africains? Parce que c’était moins cher en Europe.Pourquoi l’Europe avait pour pas cher un produit « purement Africain »? Parce que ma fille, un pays européen, la Hollande, a décidé de détenir le monopole du wax par le biais de l’entreprise Vlisco. Lumière! Ainsi donc l’imprimé Africain, ce wax aux couleurs chatoyantes était conçu et fabriqué dans les rues froides de la hollande pour ensuite être exporté sur le marche Africain?! Les hollandais font tourner leurs industries pendant que l’Afrique consomme. Voici la réalité du wax. Historiquement,le wax est une copie Hollandaise du batik  indonésien. Suite au revers économique qu’ils ont connu sur le marche indonésien les hollandais se sont tournés vers l’Afrique qui elle, a été plus receptive. Le wax très vite accepté dans les sociétés Africaines, les hollandais ont donc eu l’idée ingénieuse de créer en hollande des usines de fabrication du tissu imprimé afin d’inonder le marché Africain, Pari gagné!

Plus mes recherches sur le textile s’approfondissent plus je découvre le manque de maîtrise des Africains de cette industrie du textile. L’imprimé Africain ainsi que le très prisé bazin sont pour la plupart fabriqués en Europe. Le groupe Vlisco occupe une situation de monopole sur le business de l »imprimé Africain » de luxe. En effet,le groupe vlisco détenu maintenant à 100% par le groupe d’investissement prive Actis, s’est fait la part belle en rachetant les enseignes Ivoiriennes Woodin et uniwax , ainsi que GTP du Ghana (trois entreprises de textile references en Afrique de l’ouest).D’ailleurs, la plupart des entreprises de fabrication de textiles en Afrique ont vite fait de fermer leurs portes du fait de la concurrence étrangère.

Comprenez-vous donc mon amertume? Qu’avons nous fait depuis le temps que Vlisco détient le marché du wax? Nous n’avons pas inventé le wax, soit! Mais tel qu’il est ancré dans notre culture, pourquoi ne nous sommes pas arrangés pour maitriser sa fabrication au point d’en être les maîtres absolus? Pourquoi n’avons nous pas agit Comme Noah qui dans « la guerre du feu a arraché le feu » à ceux qui l’ont inventé? Serions-nous bons que que pour la consommation?

J’ai dès lors décidé de faire ma résistance: No wax! du moins no wax Hollandais! (je sais, toutes les bourgeoises africaines me cloueront volontiers au pilori).

Je fais à mon humble niveau la promotion du « Made in Africa »: Le kita, le bogolan, le Faso Dan Fani, tous ces trésor qui méritent eux aussi d’être promus.Il est temps que nous protégions notre heritage! Le wax en fait partie. Il s’en irait surement de soit que nous investissions dans des usines de fabrication de textiles de qualité en Afrique. Afin de créer une concurrence et favoriser la fabrication de produits de luxe pour à notre tour, inonder  le marche Occidental et asiatique.

En attendant, le constat est amer: Pendant que la planète fashion Célèbre l’imprimé Africain, le groupe Vlisco se frotte les mains.

Pour ma part, je dis un grand bravo à toutes les fashionistas mordues de imprimé Africain! Soyons fiers et promouvons un business qui ne nous profite pas!

Une réflexion sur “Je suis Africaine et je n’aime pas « l’imprimé Africain »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s